How Will The MiCA Regulations Shape The EU Crypto Market?

Comment la Réglementation MiCA Fonctionne-elle pour Réglementer les Cryptomonnaies en Europe ?

Reading time

Au cours des deux dernières années, les régulateurs et les autorités financières ont été occupés à réglementer le paysage crypto. La SEC a tenté à plusieurs reprises de normaliser le Bitcoin et l’Ethereum en tant que titres nationaux tout en poursuivant les échanges pour négociation d’actifs non enregistrés.

Cependant, le paysage en Europe était un peu différent. La législation existante sur les services financiers observe strictement les échanges de cryptomonnaies et les commerçants contre le blanchiment d’argent et la fraude, tandis que chaque pays délivre sa propre licence de cryptomonnaies.

Cette situation est appelée à changer avec l’entrée en vigueur cette année de la réglementation MiCA, qui assurera la transition du paysage cryptographique vers un cadre et des exigences plus normalisés. Examinons la nouvelle loi MiCA et comment elle peut affecter les échanges décentralisés et les sociétés de courtage.

Points Clés

  1. MiCA (Markets in Crypto Assets) est le régulateur financier responsable des actifs basés sur la blockchain en Europe.
  2. MiCA a vu le jour en 2022, tandis que l’adoption complète de son cadre réglementaire prend effet à la fin de 2024.
  3. L’émission de pièces stables deviendra strictement encadrée par le régulateur européen des actifs cryptographiques.

Comprendre la Réglementation MiCA sur les Cryptomonnaies

Markets in Crypto-Assets (MiCA) est l’entité de régulation des cryptomonnaies de l’Union européenne, qui a été introduite en 2022 pour assurer la stabilité financière de l’UE en termes de possession, de négociation et d’offre de services relatifs aux actifs basés sur la blockchain.

La Commission européenne a voté en faveur de la création du premier organisme de réglementation chargé de superviser les cryptomonnaies et le commerce des actifs numériques. Contrairement au paysage monétaire, où les permis sont délivrés par des États individuels, comme la licence d’échange de cryptomonnaies estonienne ou la Commission chypriote des valeurs mobilières et des changes, les marchés de la réglementation des actifs cryptographiques devraient offrir un cadre unifié dans tous les pays de l’UE.

Ces règles visent à protéger les droits des investisseurs, à organiser le travail des bourses de cryptomonnaies, des jetons et des pièces stable et à offrir un régime d’assurance en cas de dommages.

objectives of MiCA crypto in Europe

Les Actifs Cryptographiques sous la Réglementation MiCA

La nouvelle licence européenne de cryptomonnaie MiCA pourrait poser quelques problèmes aux bourses décentralisées ou aux entreprises qui fournissent des services de actifs cryptographiques. Toutefois, l’objectif est d’éviter un autre krach de TerraLUNA et de garantir la bonne gestion de l’argent par les bourses et les développeurs de jetons.

L’autorité de régulation des cryptomonnaies des marchés européens identifie trois classes d’actifs qui sont régies par les MiCA.

MiCA crypto asset types

Jetons de Monnaie Electronique

Il s’agit des pièces stables et des crypto-tokens qui sont rattachés à une seule monnaie fiduciaire. La MiCA exige que ces jetons soient garantis par des réserves de liquidités, y compris des euros. Dans le cas contraire, des restrictions sévères pourraient être imposées, comme la limitation du nombre maximum de transactions quotidiennes avec des jetons non adossés à l’euro.

Cette catégorie est également appelée “jetons de monnaie électronique”, car ces actifs sont utilisés pour transférer de l’argent virtuel ayant une valeur en monnaie fiduciaire.

Jetons Référencés par des Actifs

Il s’agit de jetons et de pièces stables adossés à plusieurs monnaies fiduciaires, à plusieurs actifs cryptographiques, à d’autres matières premières ou à une combinaison de ceux-ci. La règle relative à cette catégorie devient plus stricte lorsqu’un jeton utilise un ancrage algorithmique pour maintenir la valeur de l’actif cryptographique avec un rattachement automatique à une cryptomonnaie.

Autres Actifs Cryptographiques

Il s’agit notamment des jetons émis par les blockchains, qui donnent accès à certains produits et services régissant l’économie décentralisée des créateurs. Également appelés utility tokens, ces actifs ne sont acceptés que par l’entreprise émettrice, qui les utilise comme monnaie centralisée pour son écosystème.

Licences pour les Actifs Cryptographiques sous la Réglementation MiCA

L’adoption complète est prévue pour la fin de 2024, lorsque les entreprises et les particuliers seront soumis à une série de titres ou de licences définissant le travail des opérateurs de cryptomonnaies. 

Il s’agit plutôt d’un titre définissant et énumérant les entreprises et les opérateurs soumis à la réglementation MiCA. Il fixe les exigences légales pour les plateformes de négociation et d’échange cotées en bourse, telles que l’obligation d’avoir un bureau dans un pays de l’UE et de mettre en place des protocoles de conformité AML.

MiCA European Crypto regulations

Title I

This is more of a defining title that determines and lists the companies and operators subject to the MiCA regulations. It sets the legal requirements for publicly listed trading and exchange platforms, such as having an office in an EU country and setting AML compliance protocols.

Cette section traite des travaux d’un jeton d’utilité de l’émetteur, du mécanisme de consensus, de la technologie du grand livre distribué et d’autres services liés aux cryptomonnaies.

Title II

Cette section décrit les critères pour être réglementé par les cadres MiCA et les exigences pour offrir des services de crypto. Ainsi, pour se qualifier en tant qu’émetteur ou négociant légal de cryptomonnaies, une entité doit être une personne morale, rédiger un livre blanc, créer une stratégie de marketing, soumettre ces plans d’affaires à leur État membre et assurer une conformité continue. 

Title III

Cette étape concerne l’émission et l’exploitation de pièces stables adossés à des actifs cryptographiques, des cryptomonnaies et d’autres actifs numériques. Ces jetons référencés par des actifs doivent être strictement réglementés afin de minimiser les dommages graves qui pourraient survenir en raison de la volatilité du marché.

Les entités qui visent à développer un pièce stable doivent être enregistrées en tant que personnes morales et institutions financières qui suivent les critères établis par la MiCA.

Title IV

Ce titre réglemente le travail des pièces stables, ou monnaie électronique, garantis par une seule monnaie fiduciaire. Une entité doit être une entité financière ou de monnaie électronique enregistrée.

Cette loi traite des tokenomics des pièces stables, de leurs cas d’utilisation et de leur feuille de route, ainsi que des lois applicables des autorités financières européennes.

Les titres III et IV seront applicables à partir du 30 juin 2024, tandis que les autres règlements seront examinés en décembre 2024.

Fait Marquant

Title V

Cette section définit qui peut offrir des services de cryptomonnaie et les règles auxquelles ils sont soumis en fonction de leur localisation dans un pays membre. Il s’agit notamment de:

  • établissements de crédit
  • Banques d’investissement
  • Dépositaires centraux de titres
  • Les acteurs du marché des cryptomonnaies
  • Émetteurs de monnaie électronique
  • Gestionnaires de fonds d’investissement qualifiés.
  • Sociétés travaillant avec le cadre UCITS.

Title VI

Ces règles concernent les manipulations du marché et les mauvais comportements des participants et des fournisseurs de actifs cryptographiques. Elles décrivent les répercussions des délits d’initiés, de l’utilisation abusive d’informations privilégiées et des abus de marché.

Title VII

Ce titre pose les bases des régulateurs dans chaque pays de l’UE et de la juridiction effective dans chaque État membre. Cette règle indique que chaque pays européen doit nommer ses régulateurs et assurer une coopération dans un cadre unifié.

Les régulateurs des États membres doivent rendre compte à l’Autorité bancaire européenne et à l’Autorité européenne des marchés financiers.

MiCA UE en 2024

La première implication de ces règles prendra effet en juin 2024, lorsque la réglementation sur les pièces stables sera appliquée pour régir le développement et l’émission de jetons cryptographiques adossés à une seule monnaie fiduciaire ou à plusieurs actifs cryptographiques et actifs numériques.

Les autres règlements MiCA seront applicables six mois plus tard, ce qui donne aux opérateurs de cryptomonnaies et aux plateformes d’échange le temps de se préparer et de créer des plans tokenomics et des livres blancs pertinents.

MiCA regulations timeline

D’ici à la fin de 2024, le cadre MiCA complet deviendra applicable et les fournisseurs de services de actifs cryptographiques devront se conformer à ces règles et réglementations pour opérer légalement dans les pays de l’UE. 

Une fois que ces juridictions entreront en vigueur, le MiCA déterminera si une gouvernance supplémentaire sera nécessaire pour les actifs exclus, tels que les NFT et les cryptomonnaies agissant comme des instruments financiers.

Actifs Exclus de la Réglementation MiCA

Dans sa version actuelle, la réglementation MiCA n’inclut pas les NFT, les arts numériques et les autres jetons cryptographiques non fongibles, à moins qu’ils ne fournissent des services similaires aux jetons fongibles, tels que la monnaie électronique et les pièces stables.

Les cryptomonnaies qui ressemblent à des instruments financiers et à des titres ne sont pas régies par les juridictions MiCA, comme le trading de Bitcoin, Ethereum et autres cryptomonnaies.

En outre, les applications décentralisées ne sont pas soumises à ces règles car elles fonctionnent sans intermédiaire et n’impliquent pas le commerce ou l’échange de actifs cryptographiques pour obtenir l’accès.

Conclusion

MiCA est l’organisme européen de réglementation des actifs cryptographiques et des monnaies basées sur la blockchain. L’autorité du marché des actifs cryptographiques se concentre sur l’émission, le commerce et l’offre de pièces stables et de crypto-jetons en imposant des règles strictes pour leur mécanisme d’ancrage et leur système de garantie.

Le cadre européen MiCA établit les bases pour les développeurs de jetons cryptographiques, y compris les protocoles de consensus, la conformité AML, les opérations de blockchain et d’autres aspects qui protègent les droits des investisseurs et promeuvent l’intégrité du marché.

Articles récents

How to integrate Bitcoin payment API
API de Paiement en Bitcoin : Comment la Choisir et l’Intégrer
Éducation 15.05.2024
PSP vs Payment Gateway: Which One is Best for You?
PSP ou Passerelle de Paiement : Quelle Option Doit Etre Intégrée à Votre Entreprise ?
Éducation 10.05.2024
How to Accept Dash Payments
Les moyens d’accepter les paiements en Ethereum en 2024
Éducation 09.05.2024
Comment ajouter un paiement en bitcoins sur un site web
Éducation 06.05.2024