Symmetric vs Asymmetric Encryption in Cryptography

Différence entre le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique en cryptographie – Aperçu rapide

Reading time

La préservation cryptographique des données est une tâche qui n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui. Qu’il s’agisse de préserver des informations personnelles ou des dossiers commerciaux sensibles, le chiffrement est la première défense contre les cyberattaques, en particulier dans les industries des cryptomonnaies et des paiements.

Les deux types de chiffrement couramment utilisés en cryptographie sont le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique. Bien qu’ils servent tous deux le même objectif, ils ont des approches légèrement différentes pour sauvegarder les données.

Quelle est donc la différence entre le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique ? Et lequel est le meilleur ?

Points Clés

  1. Le chiffrement symétrique repose sur une clé secrète partagée, tandis que le chiffrement asymétrique utilise une paire de deux clés.
  2. Le chiffrement asymétrique relève les défis de la distribution des clés et de la communication sécurisée avec des parties inconnues.
  3. Les deux méthodes sont utilisées dans les applications modernes et servent des objectifs différents en fonction du niveau de sécurité et d’efficacité requis.

Cryptage symétrique

Le chiffrement symétrique, également connu sous le nom de chiffrement à clé secrète, est la méthode la plus simple de chiffrement des messages. Il implique l’utilisation d’une seule clé pour les procédures de cryptage et de décryptage. Cette clé peut être une chaîne de bits, un algorithme mathématique ou un ensemble de mots aléatoires connus uniquement de l’expéditeur et du destinataire.

La même clé est utilisée par l’expéditeur et le destinataire, d’où le terme “symétrique”. La clé reste confidentielle et doit être échangée de manière sécurisée.

Comment fonctionne le cryptage symétrique

Le processus comprend trois étapes principales :

Génération de clés

Une clé secrète est générée à l’aide d’un générateur de nombres aléatoires ou d’un algorithme sécurisé. La longueur de la clé dépend du niveau de sécurité requis par l’expéditeur et le destinataire. En général, les clés plus longues sont considérées comme plus sûres, car elles offrent plus de combinaisons possibles à un attaquant.

Cryptage

Le message en clair est divisé en blocs de taille fixe et la clé secrète est appliquée à chaque bloc à l’aide d’un processus appelé “chiffrement”. Le résultat de cette opération est appelé texte chiffré.

Décryptage

Lorsque le destinataire obtient le message chiffré, il utilise la même clé secrète que l’expéditeur pour inverser le processus de chiffrement, ce qui implique d’appliquer une opération de déchiffrement à chaque bloc de texte chiffré pour retrouver le message d’origine.

Symmetric Encryption Scheme

Avantages

Une opération de cryptage symétrique offre plusieurs avantages aux utilisateurs et aux développeurs :

  • Speed: Rapidité : ses algorithmes sont efficaces en termes de calcul et idéaux pour crypter rapidement de grandes quantités de données.
  • Simplicity: Simplicité : Il est simple à mettre en œuvre et nécessite moins de puissance de calcul que le chiffrement asymétrique.
  • Communication Security: Sécurité de la communication : Il garantit une communication sûre entre les personnes qui possèdent la même clé secrète.

Inconvénients

En même temps, le chiffrement symétrique a aussi ses limites :

  • Key Distribution: Distribution de la clé : La principale difficulté du codage symétrique réside dans la distribution sécurisée de la clé secrète à toutes les parties concernées. La sécurité de l’ensemble du système est menacée si la clé est compromise.
  • Scalability: Évolutivité : Cette méthode n’est pas extensible pour les grands réseaux ou les scénarios dans lesquels plusieurs parties doivent communiquer en toute sécurité.
pros and cons of symmetric encryption

Cryptage asymétrique

Le chiffrement asymétrique, également appelé chiffrement à clé publique, est une technique cryptographique moderne qui utilise une paire de clés publique et privée. La clé publique est accessible à tous, tandis que la clé privée reste confidentielle. Le chiffrement asymétrique offre une solution au problème de distribution des clés auquel est confrontée la sécurité numérique symétrique.

Comment fonctionne le chiffrement asymétrique

Dans ce type d’algorithme cryptographique, les trois mêmes processus sont impliqués. Toutefois, il existe de légères différences par rapport à la méthode mentionnée précédemment :

Génération de clés

Le processus commence par la génération d’une paire de clés – une clé publique et une clé secrète. Malgré leur relation mathématique, ces clés ne peuvent pas être déduites l’une de l’autre. La clé publique est ensuite partagée avec toute personne souhaitant communiquer en toute sécurité avec le propriétaire de la clé privée.

Cryptage

Pour envoyer un message en toute sécurité dans un modèle asymétrique de sécurité cryptographique, l’expéditeur utilise la clé publique du destinataire pour chiffrer le message. Ce processus transforme les données originales en code crypté, les rendant illisibles pour quiconque ne possède pas la clé secrète.

Décryptage

Seul le destinataire des données cryptées peut utiliser la clé secrète correspondante pour décrypter le message et retrouver le texte en clair original. Le codage asymétrique garantit que seules les parties autorisées peuvent accéder aux informations critiques, ajoutant ainsi une couche de sécurité supplémentaire au processus de communication.

Asymmetric Encryption Scheme

Avantages

Voici les principaux avantages de ce type de cryptage :

  • Key Distribution: Distribution des clés : La clé publique peut être partagée avec tout le monde, tandis que la clé privée doit rester secrète.
  • Secured Communication: Communication sécurisée : Elle garantit la confidentialité et la confiance entre des parties qui ne se sont jamais rencontrées auparavant ou qui n’ont pas d’accord préalable sur une clé secrète partagée.
  • Digital Signatures: Signatures numériques : Il permet la création de signatures numériques, qui confèrent une authenticité aux documents numériques.

Inconvénients

Cependant, la méthode n’est pas exempte d’écueils :

  • Computational Complexity: Complexité de calcul : ses algorithmes sont intensifs en termes de calcul et plus lents que l’approche symétrique. Il est donc plus difficile de transmettre de grands volumes de données avec cette méthode.
  • Key Length: Longueur des clés : Le chiffrement asymétrique nécessite des clés plus longues que l’algorithme symétrique pour assurer une sécurité adéquate.
  • Key Management: Gestion des clés : Cette méthode nécessite une gestion minutieuse des paires de clés afin d’empêcher tout accès non autorisé aux clés privées.
pros and cons of asymmetric encryption

Quand utiliser le chiffrement symétrique ou asymétrique ?

Les deux types d’opérations cryptographiques ont leurs forces et leurs faiblesses, ce qui les rend adaptés à différents cas d’utilisation. 

Le codage symétrique est plus rapide et plus efficace, idéal pour traiter de grandes quantités de données. En revanche, le codage asymétrique offre une plus grande sécurité car les parties n’ont pas besoin d’échanger leurs clés secrètes.

Symmetric vs Asymmetric Encryption Comparison

Mise en œuvre du cryptage symétrique

Parmi les exemples courants de codage symétrique, on peut citer les applications de messagerie sécurisée telles que WhatsApp et Signal, qui utilisent le protocole Signal pour le cryptage de bout en bout.

Dans le secteur bancaire, le cryptage de grandes quantités de données est réalisé en mettant en œuvre certains algorithmes de cryptage symétrique. Les applications de paiement, telles que les transactions par carte, utilisent des données cryptées symétriquement pour protéger les informations d’identification personnelle (PII) et prévenir l’usurpation d’identité ou les frais frauduleux.

Le chiffrement symétrique dans les applications actuelles

Le codage asymétrique, quant à lui, est largement utilisé dans les applications modernes. La cryptographie dans la blockchain revêt une importance particulière. 

La plupart des cryptomonnaies, telles que BTC et ETH, emploient le chiffrement asymétrique pour gérer les adresses sur la blockchain. En outre, cette méthode protège également les contrats intelligents.

Dans les protocoles SSL et TLS qui sont appliqués pour sécuriser les transmissions de données entre le navigateur d’un utilisateur et le serveur, le codage asymétrique est l’un des éléments les plus cruciaux du processus d’échange de clés.

La protection asymétrique des données est également à la base de la sécurité des protocoles de communication par courrier électronique tels que PGP et S/MIME. Ces protocoles utilisent des clés publiques et privées pour protéger le contenu du courrier électronique, garantissant que seule la personne possédant la bonne clé privée peut déchiffrer et lire le message, assurant ainsi la protection de la vie privée et de l’intégrité du message.

Dernières Remarques

Dans l’ère numérique d’aujourd’hui, les données représentent la plus grande valeur pour toute organisation et tout projet. Lorsqu’une augmentation des cybercrimes et des violations constitue une menace importante pour les informations ou les actifs des individus, des techniques cryptographiques robustes et solides deviennent la nécessité de l’heure.

FAQ

Qu'est-ce que l'AES ?

AES est une approche symétrique bien connue conçue pour protéger les données sensibles contre un accès non autorisé. Elle consiste à convertir les données en blocs et à sécuriser cryptographiquement chaque bloc séparément à l’aide d’une combinaison de techniques de substitution, de transposition et de mélange.

Qu'est-ce que le RSA ?

RSA est un algorithme asymétrique qui utilise la factorisation de deux nombres premiers pour offrir une protection solide. Il est largement utilisé pour sécuriser les échanges de clés et les signatures numériques, offrant ainsi une sécurité élevée pour les données critiques.

Chiffrement AES ou RSA : quelles sont les différences ?

AES et RSA sont deux méthodes différentes avec des forces et des applications distinctes. Alors que l’AES est un algorithme symétrique conçu pour chiffrer et déchiffrer rapidement des données, le RSA est une méthode asymétrique utilisée principalement pour l’échange sécurisé de clés et les signatures numériques. Ils diffèrent en termes de vitesse, de longueur de clé et de cas d’utilisation. L’AES et le RSA sont tous deux considérés comme des algorithmes de chiffrement hautement sécurisés lorsqu’ils sont correctement mis en œuvre.

Un ordinateur quantique peut-il décrypter l'AES ?

Non, un ordinateur quantique ne peut pas décrypter l’AES si des tailles de clés suffisamment grandes sont utilisées. Les ordinateurs quantiques excellent dans la résolution de certains problèmes mathématiques que les ordinateurs traditionnels ont du mal à résoudre, ce qui en fait une menace pour les méthodes de chiffrement existantes. Toutefois, si l’on utilise des clés plus longues dans l’AES (256 bits ou plus), le temps et les ressources nécessaires à une machine quantique pour décrypter le message deviennent irréalisables.

Articles récents

B2BinPay at Latam Family Office Announcement Summit
B2BinPay Fosters Global Connections at Latam Family Office Investment Summit
15.04.2024
best multicurrency crypto wallet in 2024
Comment trouver le meilleur portefeuille multidevises pour vos actifs cryptographiques en 2024
10.04.2024
White-label Crypto Payment Gateway
Qu’est-ce qu’une passerelle de paiement cryptographique en marque blanche et à qui est-elle destinée ?
09.04.2024
The Top 20 Crypto Payment Providers
Les 20 premiers fournisseurs de services de paiement en crypto-monnaie
08.04.2024